LANCEMENT D’UNE CHAIRE LOUIS MASSIGNON, NOUVELLE CHAIRE D’ETUDES SUR LE FAIT RELIGIEUX

15/10/2020 | 12:00 Communiqués de presse  

Une conférence inaugurale est organisée le 22 octobre 2020

de 17h00 à 18h30 via Zoom

sur “La foi contre l’identité : le religieux dans les guerres culturelles”

Cette conversation inaugurale verra intervenir Alain Dieckhoff (CERI), Stéphane Lacroix (CERI), Olivier Roy (Institut européen de Florence) et Adrien Candiard (Institut dominicain d'études orientales du Caire)

 

Paris, le 15 octobre 2020 - Initiative inédite dans le paysage universitaire français, la chaire Louis Massignon, nouvelle chaire d’enseignement et de recherche de Sciences Po, a pour vocation de promouvoir l’étude du fait religieux et de soutenir les enseignements en sciences sociales à son sujet.

 

Rattachée au Centre de Recherches Internationales (CERI) de Sciences Po, la chaire Louis Massignon est co-dirigée par Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS et directeur du CERI, et Stéphane Lacroix, Associate Professor à Sciences Po et chercheur au CERI.

 

La conférence organisée le 22 octobre 2020 marque le lancement des activités de la chaire avec une conversation inaugurale sur les liens entre religion et culture.

 

Une chaire en ligne avec l’engagement de Sciences Po

Le "fait religieux" est omniprésent dans la conduite des affaires du monde, qu’il s’agisse d’évènements macrosociologiques institutionnalisés comme les élections, ou de mobilisations sociales à des niveaux plus limités à l’instar des émeutes. Partout, la religion est traversée par le politique et agit dans la sphère sociale.

 

Ainsi, la chaire s’inscrit dans le sillage de Louis Massignon, professeur et écrivain, mystique et témoin de son temps. Savant et acteur de la vie scientifique et politique, Louis Massignon (1883-1962) a abordé les religions et le fait religieux dans toutes ses dimensions spirituelle, historique, sociologique et politique. Éminent islamologue et professeur au Collège de France où il était titulaire de la chaire de sociologie du monde musulman, il enseigna à l’École Libre des Sciences Politiques, ancêtre de Sciences Po.

 

La chaire a pour vocation de promouvoir l’étude sur le fait religieux à Sciences Po et de soutenir les enseignements en sciences sociales portant sur celui-ci. Rattachée au CERI, elle s’inscrit dans un écosystème d’enseignement et de recherche déjà très investi dans l’étude du fait religieux avec l’Observatoire international du religieux, le programme « Contextualizing Radicalization » dirigé par Nadia Marzouki, le projet européen “Effective approaches to prevent violent extremism”, ou encore le programme Emouna lancé en 2016.

 

S’appuyant sur les contributions des chercheurs et enseignants de Sciences Po travaillant, à partir de diverses disciplines, sur le fait religieux, la chaire s’adressera à la communauté nationale et internationale des spécialistes en facilitant les échanges intellectuels et les partages de connaissances à travers l’organisation d’évènements scientifiques, la remise d’un prix annuel et par des programmes de professeurs invités.

 

La chaire privilégiera une approche large ou comparatiste. Ainsi, si l’islam est voué à occuper une place importante dans des travaux qui seront menés, elle laissera toute leur place aux autres religions et au fait religieux dans son ensemble. L’approche du fait religieux se fera pour l’essentiel par les sciences sociales, sans néanmoins exclure les approches plus textuelles (islamologie par exemple)”, explique Alain Dieckhoff, co-directeur de la chaire.

 

Des activités d’enseignement et de recherche

Les activités envisagées porteront tant sur l’enseignement que sur la recherche.

Concernant l’enseignement :

●      Enrichissement des enseignements existants à Sciences Po

●      Mise en place de nouveaux cours à Sciences Po portant sur le fait religieux

 

Concernant la recherche :

●      Remise annuelle d’un “prix du Premier livre” à un chercheur travaillant sur le fait religieux.

●      Organisation de grandes conférences ou débats faisant intervenir les chercheurs les plus éminents.

●      Mise en place d’un programme « professeurs invités » qui participeront aux travaux de la chaire tout en dispensant un cours à Sciences Po.

●      Mise à disposition d’un fonds de soutien permettant aux chercheurs d’organiser séminaires et journées d’études.

●      Possibilité de financer un groupe de recherche au CERI.

 

Équipe et gouvernance de la chaire

La chaire est animée par deux co-directeurs : Alain Dieckhoff, directeur de recherches au CNRS et directeur du CERI, et Stéphane Lacroix, Associate Professor à Sciences Po et chercheur au CERI. Le secrétariat scientifique est assuré par Charlotte Thomas, chercheure postdoc au sein de la Chaire. Le comité de pilotage de la chaire comprend, outre les co-directeurs et la secrétaire scientifique,le donateur, Jean-Baptiste Massignon, ainsi qu’un représentant de la Direction de la Stratégie et du Développement.

Les deux directeurs seront assistés d’un conseil scientifique chargé de définir l’activité scientifique de la chaire. Ce conseil scientifique réunit aux côtés des deux co-directeurs : Kathy Rousselet, directrice de recherche FNSP au CERI Sciences Po (spécialiste du champ religieux en Russie) ; Nadia Marzouki, chargée de la recherche CNRS au CERI Sciences Po (spécialiste de l’islam et de la liberté religieuse en Europe et aux États-Unis) ; Philippe Portier, directeur d’études à l’EPHE (spécialiste du catholicisme et de la laïcité) ; Augustin Jomier maître de conférences à l’INALCO (spécialiste de l’histoire culturelle et sociale du Maghreb) ; et Manoël Pénicaud, chargé de la recherche CNRS à l’IDEMEC (spécialiste de Louis Massignon).

 

Accréditation presse pour assister à la conférence du 22 octobre 2020 :  marie.frocrain@sciencespo.fr

 

 

Contact presse :

 

Marie Frocrain : marie.frocrain@sciencespo.fr / 01 49 54 37 71

 

      string(2) "fr"