Pour une meilleure prise en compte des handicaps invisibles, l’Agefiph, le FIPHFP et Sciences Po signent une nouvelle convention

04/12/2017 | 12:00 Innovation pédagogique  

Le monde de l’insertion professionnelle partage aujourd’hui avec celui de l’enseignement le même enjeu : devoir faire face à un afflux croissant d’apprenants, de tous âges, en situation de handicaps dits « invisibles », dont certains nécessitent une prise en charge particulière (autisme, troubles Dys, troubles psychiques). Les mesures de compensation actuelles se situent essentiellement en périphérie de la salle de cours (attribution de tiers temps, compensations humaines ou techniques...) mais encore peu de réponses concernent les modalités de transmission et d’évaluation des savoirs.

Depuis 2016, Sciences Po s’est engagé dans un travail de recherche menant à des innovations pédagogiques autour de ce type de handicaps. À partir d’expérimentations menées in situ et d’analyses de recherches menées par d’autres universités, notamment canadiennes, Sciences Po a développé des méthodologies exploitables en interne comme en dehors de ses murs. En 2017, avec le soutien de l’Agefiph, Sciences Po a essaimé les résultats de ses innovations sous forme de journées régionales de formation dans 8 régions, à destination de l’ensemble des communautés pédagogiques, organismes de formation, centre d’apprentis, OPCA, enseignement supérieur, etc. Ces rencontres ont reçu un intérêt appuyé de la part du public présent, confortant les partenaires dans leur volonté de poursuivre le travail d’innovation et de déploiement de ces travaux.

Une nouvelle convention sur deux ans signée entre Sciences Po, l’Agefiph et le FIPHFP

Forts de ces résultats, et encouragés par les champs expérimentaux engagés en septembre 2017 avec l’Université McGill au Canada (lancement d’un cours fondé sur les principes de la métacognition, etc.), Sciences Po, l’Agefiph et le FIPHFP ambitionnent pour les deux prochaines années de se positionner au-delà du critère d’accessibilité stricte, en analysant les besoins des étudiants en situation de handicap et en cherchant, à travers le recours à l’innovation pédagogique, des solutions adaptées. Les objectifs sont multiples : comprendre les besoins des personnes souffrant de troubles des apprentissages ou de handicaps favorisant le décrochage ou des difficultés d’insertion professionnelle pour concevoir un enseignement inclusif et profitable à tous.

3 axes de recherche seront mis en expérimentation entre janvier 2018 et décembre 2019. Le premier axe consiste au développement des travaux de recherche. Il tiendra compte en partie du partenariat entre Sciences Po et McGill sous l’égide du Programme Samuel de Champlain, portant sur l’amélioration des apprentissages et la prévention du stress. Ce projet de recherche intitulé « atelier de méthodologie des apprentissages » est proposé à un panel d’étudiants de première année a priori non en situation de handicap, souvent peu armés en termes de méthodologie de travail aux études supérieures. Faisant appel à la métacognition, son objectif est de confronter les étudiants à leurs stratégies de travail et leur transmettre les outils nécessaires au traitement, à l’élaboration et à la communication des idées en vue de favoriser leur autonomie, leurs performances et leur engagement dans les études.

Le second axe de travail proposé consiste en la poursuite des travaux de recherche autour de l’accompagnement des publics étudiants en situation de décrochage et/ou de difficultés d’orientation professionnelle, liées à une situation de handicap complexe. En effet, d’après les premières évaluations menées en 2017 on constate que pour plus de 95% des cas rencontrés, la phase de décrochage est en lien avec une situation de handicap invisible. Enfin, le troisième axe consiste au transfert à la formation continue dans la suite de la démarche engagée en 2017.


À propos de l’Agefiph

L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) est l’animatrice des politiques emploi/handicap en France. Instituée par la loi du 10 juillet 1987, elle élabore et finance un panel d'aides et de services en direction des personnes handicapées et des entreprises. Son implication auprès d'un vaste réseau de professionnels et son travail d'analyse lui confèrent une expertise et un rôle de développeur reconnus. En 2017, l’Agefiph fête son trentième anniversaire. C’est l’occasion de rappeler son rôle majeur pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes handicapées et soutenir les entreprises dans la mise en œuvre de leurs politiques d’emploi/handicap. En 2016, l'Agefiph a engagé 212 570 interventions en faveur des personnes handicapées et 110 390 interventions en direction des entreprises       

Plus d’informations sur www.agefiph.fr


À propos du FIPHFP

Créé par la loi du 11 février 2005 et mis en place fin 2006, le FIPHFP, Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, finance les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils généraux et régionaux, hôpitaux …).

Il intervient sur l’ensemble du territoire et pour tous les employeurs publics en proposant des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, ou par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité des lieux de travail et accessibilité numérique. Depuis sa création, le taux d’emploi est passé de 3,74 % en 2006 à 5,32 % en 2016.

Le FIPHFP est un établissement public national dirigé par Marc Desjardins. « Il est placé sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’Etat, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget » (décret n° 2006-501 du 3 mai 2006). Sa gestion administrative est assurée par la Caisse des Dépôts.


À propos de Sciences Po

Fondée sur des valeurs d’ouverture et d’excellence, Sciences Po est une université de recherche sélective de rang international dont le modèle unique associe spécialisation en sciences humaines et sociales, pluridisciplinarité et ancrage professionnel pour former des acteurs qui comprennent et transforment la société. La diversité étant un élément structurant de son identité, Sciences Po compte 47 % d’étudiants internationaux issus de 150 pays et 27 % des élèves sont boursiers contre 6 % en 2000.


Contacts :

Agefiph : bcavaglione@epoka.fr / 06 84 84 37 53

FIPHFP : lucille.simon@tbwa-corporate.com / 04 37 47 36 28

Sciences Po : marie.frocrain@sciencespo.fr / 01 49 54 37 71


Annexes :

Livrables prévus dans le cadre de la nouvelle convention

  1. Livrables 2018 :


  • Une web-série de sensibilisation au handicap, incluant les handicaps sensoriels, moteurs, cognitifs et psychiques. La livraison est prévue pour janvier 2018 sur le blog du Pôle Handicap de Sciences Po, la plateforme ressources de l’Agefiph et le site internet du FIPHFP.
  • Une version 2 augmentée du guide sur l’innovation pédagogique et les handicaps cognitifs et psychiques de Sciences Po.
  • Une grande journée d’études réunissant les partenaires de cette convention, mais également l’Université de McGill sera organisée en octobre 2018, sous l’égide du Programme Samuel de Champlain.
  • Un espace « ressources » ainsi que la publication d’articles sur le blog du Pôle Handicap de Sciences Po reprenant l’ensemble des productions réalisées par le Pôle Handicap en lien avec la convention.


  1. Livrables 2019 :


  • Une version 3 augmentée du guide sur l’innovation pédagogique et les handicaps cognitifs et psychiques.
  • Un programme de SPOC (10 modules) autour des « bonnes pratiques » issues des travaux sur l’innovation pédagogique et les handicaps cognitifs et psychiques sera publié sur le blog du Pôle Handicap, la plateforme Agefiph avec des liens vers le site du FIPHFP.
  • Un guide méthodologique posant les bases de nouvelles méthodes d’évaluation inclusives des savoirs et des compétences.
  • Une grande journée d’études réunissant les partenaires de cette convention, mais également l’Université de McGill sera organisée en octobre 2019, sous l’égide du Programme Samuel de Champlain.
  • La mise à jour de l’espace « ressources » ainsi que la publication d’articles sur le blog du Pôle Handicap reprenant l’ensemble des productions réalisées par le Pôle Handicap en lien avec la convention.


Crédit photo : Manuel Braun


Crédit photo : Manuel Braun

      string(2) "fr"