SCIENCES PO LANCE LE MOIS DE L’ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES ET DONNE LE NOM DE DEUX FEMMES À SES AMPHITHÉÂTRES : SIMONE VEIL ET JEANNIE DE CLARENS

08/03/2018 | 12:00 communiqués de presse  



Autour de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, Sciences Po se mobilise pour faire de mars un mois consacré à la prise de conscience internationale qui s’est récemment opérée au sujet des violences faites aux femmes et de la persistance des inégalités.


Deux amphithéâtres baptisés Simone Veil et Jeannie de Clarens

Pour célébrer ce 8 mars, Sciences Po donne pour la première fois le nom de deux femmes à ses amphithéâtres. L’amphithéâtre Caquot, au 28 rue des Saints-Pères, prendra ainsi le nom de Simone Veil, l’une des plus illustres diplômées de Sciences Po (promotion 1948), décédée l’été dernier, et l’amphithéâtre A11, au 27 rue Saint-Guillaume, portera celui de Jeannie de Clarens, elle aussi disparue au cours de l’été 2017. Cette diplômée de Sciences Po en 1940, puis résistante membre du réseau Alliance et déportée est titulaire de la médaille de la Résistance et a été élevée à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur. À travers ces deux femmes remarquables, Sciences Po rend enfin hommage au parcours exceptionnel de celles qui, autant que leurs homologues masculins, ont contribué au rayonnement de Sciences Po en France et dans le monde. Le projet Campus 2022, projet de refonte du campus parisien de Sciences Po autour du site de l’Artillerie, poursuivra le mouvement pour une représentation plus équilibrée des femmes et des hommes sur tous les campus.


Des ateliers professionnels pour tous et toutes

La dernière enquête d'insertion professionnelle de Sciences Po l'a encore démontré : les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes persistent parmi nos jeunes diplômés. Comprendre les mécanismes qui génèrent des inégalités professionnelles, devenir acteur et actrice d’un environnement professionnel inclusif, gagner en confiance, reconnaître et réagir au sexisme ordinaire qui touche les femmes et les hommes en raison de leur genre : ce sont quelques uns des axes choisis par le nouveau cycle d’ateliers professionnels proposés par le Services carrières à tous les étudiants et étudiantes de Sciences Po tout au long du mois de mars.


Les clubs étudiants HeForShe se fédèrent à Sciences Po

Après le discours d’Emma Watson à la tribune des Nations Unies en 2014 appelant les hommes à s’engager en faveur de l’égalité, le mouvement HeForShe a essaimé dans le monde entier. A l’échelle des universités, des clubs étudiants HeForShe s’engagent activement pour sensibiliser les jeunes aux enjeux de l’égalité femmes-hommes. Le 17 mars, des responsables de clubs HeForShe d’Universités et Grandes Écoles de toute la France se réuniront à Sciences Po pour fédérer ces initiatives, avec le soutien du Comité ONU Femmes France. Le club étudiant HeForShe du campus de Reims organise par ailleurs un idéathon inter-campus sur les réponses à apporter aux inégalités et violences faites aux femmes dans l’enseignement supérieur. Cette action s’inscrit dans la semaine de l’égalité et de la sexualité co-organisée par les associations SAGA, Feminist Society, Politiqu’Elles, PERIOD et HeForShe.


Une charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la perspective des JO 2024

Alors que les inégalités dans le sport de haut niveau persistent, l’Association sportive de Sciences Po s’engage dans la proposition d’une charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la perspective des JO 2024 à Paris. Pour accompagner ce projet, l’AS réunit le 14 mars autour d’une table ronde des personnalités emblématiques du sport de haut niveau sur le thème de l’égalité femme-homme dans le monde du sport, au cours de laquelle sera présentée la charte avec notamment Laura Flessel, ministre de la Jeunesse et des Sports, Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris en charge des Sports et des Jeux Olympiques et Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique et entrepreneure accompagnée par l’incubateur de Sciences Po (Boxer Inside).


Sciences Mômes, la journée consacrée à la parentalité

Le 28 mars 2018 après-midi, Sciences Po devenu “Sciences Mômes” ouvrira ses portes aux enfants de 3 à 18 ans de ses personnels et étudiants. Cette journée, portée par la Secrétaire générale de Sciences Po Charline Avenel, s’inspire en partie du concept “Take our daughters and sons to work programme” qui a vu le jour au début des années 1990 aux États-Unis, et désormais pratiqué par plus de 37 millions d’Américains.

Au travers de cours sur mesure pour les jeunes et les parents, d’ateliers ludiques et créatifs mobilisant l’innovation pédagogique et d’un grand goûter convivial, cette première édition abordera plusieurs axes pour lutter contre toutes les formes de stéréotypes et éliminer autant que possible l’autocensure qui bride parfois l’ambition des jeunes :

  • La découverte par les enfants de l’environnement professionnel ou d’études de leur parent et une meilleure appréhension du monde de l’enseignement supérieur. En particulier, une exposition des jeunes filles aux milieux professionnels, aussi divers soient-ils, pour qu’elles se rendent compte qu’elles y ont aussi leur place, y compris à des postes de responsabilité. Les garçons observent eux-aussi des situations qui impliquent à la fois des femmes et des hommes. Une expérience “Vis ma vie” avec les membres du comex est proposée pendant une heure;
  • Une réflexion collective sur les enjeux de la parentalité et de l’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle;
  • Une déstigmatisation des parents étudiants et une réflexion sur la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des jeunes parents.

Agenda

5 - 29 mars - Cycle d’ateliers carrières dédiées à l’égalité professionnelle et aux femmes entrepreneures  

5 - 9 mars - Queer Week, Campus de Poitiers, organisé par l’association Volar

14 mars - Le Paris d’une égalité à haut niveau, Amphi Boutmy, 19h - 21h, organisé par l’Association sportive de Sciences Po

16 mars - Self Defence Workshop organisé par l’Association sportive de Reims et la Feminist Society, campus de Reims

17 mars - Fédération des mouvements étudiants HeForShe, Sciences Po

28 mars - Sciences Mômes, la journée parents-enfants de Sciences Po

3 au 7 avril - Afriqu'elles, l’Afrique faite femme. Semaine africaine de Sciences Po

4-6 avril - Gender Equality Week, campus de Reims


À propos de Sciences Po :

Fondée sur des valeurs d’ouverture et d’excellence, Sciences Po est une université de recherche sélective de rang international dont le modèle unique associe spécialisation en sciences humaines et sociales, pluridisciplinarité et ancrage professionnel pour former des acteurs qui comprennent et transforment la société. Sciences Po est classé 4ème au monde en Science politique et relations internationales (QS 2017). La diversité étant un élément structurant de son identité, Sciences Po compte 47 % d’étudiants internationaux issus de 150 pays et 27 % des élèves sont boursiers contre 6 % en 2000 : www.sciencespo.fr


Contact presse

Marie Frocrain

T : +33 1 49 54 37 71  m : marie.frocrain@sciencespo.fr

Anchor 



crédit photo Headline :  © Sandrine Gaudin / Sciences Po

crédit photo Slider : © Nicolas Tavernier / Sciences Po

      string(2) "fr"