Signature d’un partenariat entre Wintegreat et Sciences Po pour la poursuite du programme Welcome Refugees Première remise de certificats aux participants

06/06/2017 | 12:00 Égalité des chances  

Une convention qui structure et pérennise le partenariat entre Sciences Po et Wintegreat.

Sciences Po a souhaité, au travers d’une Convention, renforcer sa collaboration avec l’ONG Wintegreat afin de consolider sa politique à destination des personnes réfugiées et demandeuses d’asile et de pérenniser son action en faveur de l’accueil des réfugiés au sein de l’enseignement supérieur. 

Cette convention prévoit de poursuivre la politique Welcome Refugees lancée en mars 2016. Ce programme d’insertion sociale et professionnelle vise à permettre aux participants d’exprimer leur potentiel et de reprendre leur parcours éducatif ou professionnel.

Construit par Wintegreat, le programme s’attaque à trois défis :
• vaincre la barrière de la langue et fournir des repères culturels, grâce à une vingtaine d’heures de cours hebdomadaires dont 12 heures de français langue étrangère, des cours d’anglais et des cours sur la société française ;
• créer des relations sociales durables, en mettant en lien chaque participant avec une équipe dédiée composée d’un mentor, d’un coach et d’un buddy qui l’accompagnent dans la définition et la réalisation de son projet ;
• accroître la crédibilité des réfugiés auprès des universités et des futurs employeurs en intégrant le programme dans une grande école.

27 participants au programme Wintegreat se sont vus remettre un certificat

La deuxième promotion du programme accueillie en 2016-2017 compte 27 personnes réfugiées et demandeuses d’asile de différentes nationalités (Afghanistan, Bangladesh, Egypte, Irak, Iran, Kenya, Sri Lanka, Syrie), âgées de 19 à 46 ans. Elles présentaient des profils extrêmement variés et disposaient d’expériences diversifiées dans leur pays d’origine : dentiste, journalistes, artistes, ingénieurs, banquiers, comptables, commerçants – tous talentueux et volontaires.

Ces 27 participants se sont vus remettre pour la première fois un certificat signé conjointement par Sciences Po et Wintegreat qui atteste de leur assiduité et des progrès accomplis au cours de l’année.

Les participants de cette dernière promotion se sont investis à plusieurs niveaux : ils ont pu intégrer des cours de sport et d’art tout au long du semestre, profiter de la scène culturelle grâce aux offres du Théâtre de Belleville et du festival Écarts, participer à un exercice de modélisation des Nations Unies organisé à Sciences Po (PIMUN). Une dizaine d’entre eux intégreront la Summer School de Sciences Po cet été.

Certains participants ont pleinement pris part à la vie de l’établissement et de l’ONG. Un artiste syrien a mis à profit son talent en calligraphie arabe en proposant quatre ateliers aux étudiants arabisants de Sciences Po. Nombreux sont ceux qui ont partagé leurs talents culinaires lors d’événements organisés par Wintegreat. Plusieurs se sont également investis pour aider d’autres migrants en tant que traducteurs bénévoles dans d’autres associations.

Certains participants sont en bonne voie pour reprendre un parcours, ou bien l’ont déjà fait : reprise d’étude dans des universités, formations avec l’organisme de formation professionnelle AFPA, intérim au sein de l’agence d’intérim FAF.TT, stages et offres d’emploi dans des grandes entreprises partenaires de Wintegreat.

Un programme qui fait partie intégrante de l’offre pédagogique de Sciences Po

Dans le cadre d’un projet collectif coordonné par Wintegreat, une équipe de six étudiants de différents masters a pris en charge le projet tout au long de l’année dans ses phases opérationnelles, soit la relation et le suivi des étudiants, ainsi que la coordination avec les enseignants, l’administration de Sciences Po et les partenaires externes. Un nouveau projet collectif de ce type sera créé à la rentrée prochaine.

Le projet a mobilisé environ 130 personnes à Sciences Po (équipe coordinatrice, enseignants, personnel de l’Administration, Alumni, étudiants buddies et étudiants coachs) pour la réussite du programme et de ses participants.


A propos de Wintegreat

Wintegreat est une entreprise sociale dont la mission est de révéler le potentiel des personnes réfugiées afin qu’ils reprennent leurs études ou retrouvent une activité professionnelle à la hauteur de leurs exigences dans leur société d’accueil. Wintegreat met en place des programmes d’empowerment hébergés dans les Grandes écoles et universités (ESCP Europe, Sciences Po Paris, ESSEC et Sciences Po Bordeaux).

Elle adresse trois principaux défis (face au déclassement que rencontrent ses participants):

- Vaincre la barrière de la langue et trouver des repères culturels, avec 20h de cours hebdomadaires
- Accroître la crédibilité auprès des employeurs et des universités, en envoyant un signal positif à ces derniers en intégrant les programmes dans l’environnement riche des Grandes écoles et universités.
- Créer des relations sociables durables, en mettant en lien chaque participant avec une équipe dédiée composée d’un mentor, d’un coach et d’un buddy.

Depuis sa création en septembre 2015, Wintegreat a permis à 150 personnes de reprendre une posture d’acteur dans la société française grâce à ses programmes. Wintegreat compte maintenant passer à l’échelle et cherche de nouveaux partenaires (grandes écoles, entreprises et fondations) afin de toucher, d’ici à 2020, 2500 personnes réfugiées par an dans 50 établissements partenaires.



Crédits photos : Headline: Vincent Blocquaux / Slider : Manuel Braun

      string(2) "en"